Le président iranien Ebrahim Raïssi reste introuvable

L’un des hélicoptères d’un convoi de trois aéronefs transportant Ebrahim Raïssi a effectué un atterrissage brutal, ce dimanche 19 mai 2024, le brouillard met en difficulté les recherches. 

Il venait d’inaugurer un nouveau barrage

L’accident s’est produit près de Jolfa, une ville près de la frontière avec l’Azerbaïdjan, à environ 600 kilomètres au nord-ouest de Téhéran. Ebrahim Raïssi se trouvait en Azerbaïdjan ce dimanche en début de journée pour inaugurer un barrage aux côtés de son homologue azéri, Ilham Aliyev.

Ce dimanche 19 mai 2024 Ebrahim Raïssi venait d’inaugurer un nouveau barrage. Sur le chemin du retour son hélicoptère a effectué un atterrissage brutal. Le ministre des Affaires étrangères iranien, Hossein Amir Abdollahian, figure également parmi les passagers de l’appareil où se trouvait Raissi. L’accident survenu à l’hélicoptère du président iranien Ebrahim Raïssi fait craindre le pire. Les deux autres hélicoptères ont atterri sans encombre à Tabriz. Le brouillard met en difficulté les recherches. Il est 20 heures et Ebrahim Raïssi reste toujours introuvable.

Mise à jour du 20-5-2024

2h34 : Treize heures après l’accident, un drone turc a détecté une « source de chaleur » qui pourrait être celle de l’hélicoptère du président Ebrahim Raïssi.

3h 00 : Ebrahim Raïssi, et son ministre des Affaires étrangères sont morts, selon des médias d’États.

6h 00 : Les 9 corps ont été récupérés dont celui de Raissi et Hossein Amir Abdollahian.