Le secteur immobilier chinois dans la tourmente

Après Evergrande, voici Fantasia Holdings qui a des difficultés financières et le groupe Sinic est à son tour dans l’embarras.

La bulle immobilière chinoise éclate

Selon BFM Business : Fantasia Holdings n’a pas pu régler une partie de ses dettes à ses créanciers. Les peurs de voir les difficultés du secteur immobilier s’étendre à l’ensemble de l’économie chinoise se renforcent.

Après Evergrande, voici Fantasia Holdings qui a des difficultés financières et le groupe Sinic est à son tour dans l’embarras financier.

Les autorités chinoises ont placé le secteur immobilier sous haute surveillance. La bulle immobilière chinoise éclate et risque de faire des dégâts sur l’ensemble de l’économie du pays.

Les autorités chinoises ont tort de ne pas intervenir immédiatement.

Archives

China Evergrande Group

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.