Force Ouvrière revendique un SMIC à 1940 euros brut par mois

Réuni à Paris les 27 et 28 mai 2021, le Comité Confédéral Nation qui regroupe les unions départementales et les fédérations nationales de FO précise les revendications du syndicat notamment sur le SMIC.

Le salaire n’est pas l’ennemi de l’emploi mais la clé d’une reprise économique au service du progrès social

Le CCN de Force Ouvrière s’est réuni à Paris les 27 et 28 mai 2021, c’est l’instance d’administration la plus haute entre les congrès de la confédération syndicale. Il débat et décide des actions que doit conduire le Bureau confédéral, qui est l’instance nationale permanente de FO.

Si le congrès réunit tous les trois ans les syndicats de base représentés en fonction du nombre de leurs adhérents, le CCN, convoqué régulièrement deux fois par an, est composé des responsables des Unions départementales (UD) et des Fédérations nationales (FD) de l’Organisation.

Il apporte de nombreuses précisions sur ses revendications notamment en ce qui concerne le SMIC.

Le salaire n’est pas l’ennemi de l’emploi mais la clé d’une reprise économique au service du progrès social, le CCN revendique le SMIC à hauteur de 1 940 € bruts par mois, la revalorisation réelle des minima de branches (salaires et rémunérations annuelles garantis) et la revalorisation du point d’indice dans la fonction publique de 20 % ainsi que la revalorisation de toutes les grilles indiciaires.

Pour rappel : Au 1er janvier 2021, le montant du SMIC brut horaire s’élève à 10,25 €, soit 1 554,58 € bruts mensuels sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.