Ukraine, dixième jour de résistance, la Russie ne s’arrêtera pas, il faut la contraindre

La naïveté des occidentaux dépasse tout entendement, la Russie ne s’arrêtera pas à l’Ukraine, il faut la contraindre, maintenant.

Les principales informations à retenir

Au dixième jour de leur invasion de l’Ukraine, les forces russes poursuivent samedi leur avancée dans le pays, mais rencontrent toujours une résistance acharnée des Ukrainiens dans leurs tentatives de prendre des villes stratégiques

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a rencontré samedi à Moscou le président Vladimir Poutine, la première visite en Russie d’un dirigeant étranger liée à l’invasion russe de l’Ukraine. Jusqu’à présent, N. Bennett ne s’est pas joint au concert des condamnations internationales de l’offensive russe, soulignant les liens solides qui unissent Israël à Moscou et à Kiev. L’Ukraine avait demandé à N. Bennett de jouer un rôle de médiateur. 

Le port stratégique de Marioupol, dans l’est de l’Ukraine, est soumis à un « blocus » de l’armée russe  L’offensive sur Marioupol a repris Les Russes occupent le site nucléaire de Zaporijjia, la plus grande centrale atomique d’Europe.

Notre commentaire

La naïveté des occidentaux dépasse tout entendement, la Russie ne s’arrêtera pas à l’Ukraine, il faut la contraindre, maintenant. On n’échappera pas à une intervention limité pour sauvegarder une partie du territoire ukrainien.

Archives sur le même sujet sur notre site

Ukraine, neuvième jour de résistance

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.