Yémen: l’UE alloue une enveloppe supplémentaire de 119 millions d’euros

Le financement annoncé aujourd’hui en marge de l’Assemblée générale des Nations unies porte le soutien de l’UE au Yémen à 209 millions d’euros en 2021.

Le Yémen est le pays qui connaît la plus grave crise humanitaire au monde

La Commission européenne a annoncé ce jour une enveloppe supplémentaire de 119 millions d’euros d’aide humanitaire et d’aide au développement pour alléger les souffrances de la population yéménite vulnérable après plus de 6 ans de conflit.

Le Yémen est le pays qui connaît la plus grave crise humanitaire au monde, près de 70 % de sa population ayant besoin d’une aide humanitaire. La crise, en impactant les institutions nationales, les services publics et les infrastructures, a fait reculer de plus de 20 ans le développement humain dans le pays.

Le financement annoncé aujourd’hui en marge de l’Assemblée générale des Nations unies porte le soutien de l’UE au Yémen à 209 millions d’euros en 2021.

Le commissaire chargé de la gestion des crises, Janez Lenarčič, a déclaré à cet égard: «Les besoins humanitaires au Yémen sont sans précédent et en augmentation alors que les fonds mobilisés ne permettent de faire face qu’à la moitié des besoins. Des milliers de personnes souffrent de la faim et des millions d’autres personnes sont guettées par la famine. L’UE est déterminée à poursuivre son aide au Yémen. Nous appelons les parties au conflit à accorder un accès sans restriction à l’aide humanitaire et à permettre l’acheminement de produits de base tels que denrées alimentaires et carburant. L’UE soutient le processus politique mené sous l’égide des Nations unies. Seule la paix peut mettre un terme aux souffrances des Yéménites

Jutta Urpilainen, commissaire aux partenariats internationaux, a déclaré quant à elle: «Il faut mettre un terme à la souffrance humaine et à la famine qui menace le Yémen. Nous utilisons tous les instruments dont nous disposons et le nouveau montant alloué aujourd’hui en faveur du développement, qui s’inscrit dans le cadre de l’engagement pris par l’UE, permettra d’agir sur les déterminants économiques qui attisent les besoins humanitaires sur le terrain. Le signal fort adressé par l’UE aux autres donateurs est que les avancées réalisées au Yémen en matière de développement qui doivent lui servir à se relever après le conflit doivent être préservées. Cela aidera les familles vulnérables à se procurer de quoi manger et à avoir accès aux services vitaux dans l’ensemble du Yémen. Notre soutien mettra fortement l’accent sur l’émancipation économique des femmes, leur contribution étant essentielle pour construire l’avenir du pays

Le document complet

Archives

Yémen : la bataille de Ma’rib continue

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.