L’éolien à Djibouti passe par Siemens Gamesa

L’infrastructure de 59 MW sera construite sur un site de 395 hectares sur les rives du lac Assal.

Le pays mise sur les ressources en énergie renouvelable

Après la géothermie maintenant l’éolien, Djibouti veut faire face à ses besoins en énergie, non plus par les hydrocarbures traditionnelles, mais par des énergies renouvelables.

En matière d’électricité, Djibouti est dépendant de l’Ethiopie en grande partie. Or les besoins ne cessent d’augmenter tout en sachant que près de 40 % de la population djiboutienne n’a pas accès à l’électricité.

L’infrastructure de 59 MW qui sera construite sur un site de 395 hectares sur les rives du lac Assal est une nécessité.

Siemens Gamesa, une filiale du conglomérat allemand d’ingénierie Siemens. L’entreprise a ainsi assemblé la première turbine du nouveau projet de parc éolien du pays au début du mois. Il s’agit de la première des 17 turbines qui seront installées à Goubet.

Archives

Djibouti wants to reduce its emissions by 40% with renewable energy

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.