La banque japonaise Nomura tire les conclusions de la débâcle de Greensill et Archegos

Nomura communique sur ses pertes et la nomination d’un co-directeur général.

Christopher Willcox a la tête de Nomura Holding America

Le 8 mars 2021 la société britannique Greensill, spécialisée dans les financements de court terme a déposé le bilan au Royaume-Uni. La finance mondiale était confrontée lundi 29 mars 2021 à de fortes turbulences après la vente massive d’actions, 20 à 30 milliards de dollars, détenues par Archegos Capital Management, société d’investissement basée à New York.

Archegos Capital Management a été forcé à liquider des positions pour faire face à des appels de marge de ses courtiers et créanciers, dont certains ont été entraînés dans la tourmente avec lui. Deux grandes banques ayant d’ores et déjà prévenu que leurs résultats allaient en pâtir, le Crédit Suisse et la banque japonaise Nomura.

Ce 27 avril 2021, Nomura communique sur ses pertes et la nomination d’un co-directeur général pour renforcer la direction de sa filiale chapeautant ses activités aux Etats-Unis, Nomura Holding America: Christopher Willcox, un banquier chevronné passé par JP Morgan Asset Management et Citigroup auparavant.Tokyo/New York, April 26, 2021—Nomura Holdings, Inc. today announced that Christopher Willcox will join as CEO & President, Nomura Securities International, Inc., Nomura Global Financial Products Inc. He will also be appointed as Co-CEO, Nomura Holding America Inc. and Senior Managing Director for his respective US capacities. His appointment is effective May 3, 2021.

Archives

Crédit Suisse fait le ménage après la débâcle des fonds Greensill et Archegos

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.