Les chemises bleues de Birmanie

En signe de solidarité, l’ambassadeur de France au Myanmar se joint à la journée de la chemise bleue, mercredi 21 avril 2021,  avec des personnes injustement détenues.

Les manifestations en Birmanie continuent et la répression aussi

Mercredi, des personnes ont partagé des photos sur les réseaux sociaux portant des chemises bleues et levant la main avec le nom d’une personne arrêtée écrit dessus. Les chemises sont un hommage au militant pro-démocratie Win Tin qui a été emprisonné par l’armée pendant 19 ans et est décédé le 21 avril 2014. Après sa libération, il s’est engagé à porter une chemise bleue jusqu’à ce que tous les prisonniers politiques soient libérés.

L’Association d’assistance aux prisonniers politiques (AAPP), un groupe d’activistes, affirme que 738 personnes ont été tuées par les forces de sécurité du Myanmar depuis le coup d’État et que 3 300 personnes sont en détention. Vingt autres personnes ont été condamnées à mort et se cachent.

La France appelle les autorités mises en place par le coup d’État militaire à libérer immédiatement et sans condition tous les prisonniers politiques et les personnes arrêtées arbitrairement. En signe de solidarité, l’ambassadeur de France au Myanmar se joint à la journée de la chemise bleue avec des personnes injustement détenues.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.