Archegos Capital Management se noie dans les swaps

La cupidité capitalistique plus forte que la peur.

Quand les banques nient le passé

La finance mondiale était confrontée ce lundi 29 mars 2021 à de fortes turbulences après la vente massive d’actions, 20 à 30 milliards de dollars, détenues par Archegos Capital Management, société d’investissement basée à New York.

Archegos Capital Management a été forcé à liquider des positions pour faire face à des appels de marge de ses courtiers et créanciers, dont certains ont été entraînés dans la tourmente avec lui. Deux grandes banques ayant d’ores et déjà prévenu que leurs résultats allaient en pâtir, le Crédit Suisse et la banque japonaise Nomura.

Archegos Capital Management est une « family office » détenu par Bill Hwang consacrée à la gestion de sa fortune personnelle. Il utilise en grand partie les « swaps ». Les swaps sont des produits financiers dérivés. Ils sont utilisés à des fins de couverture ou pour spéculer.

De quelques centaines de millions à sa création Archegos Capital Management prend des risques considérables avec plusieurs dizaines de milliards de dollars avancés par des banques au moyen de swaps.

Apparemment la peur de 2008 avec ses graves conséquences pour la planète financière est déjà oubliée. La cupidité capitalistique est plus forte que la peur. Ainsi soit- il !

Archives

Archegos Capital Management et les swaps

Les CDS : Credit Default Swap

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.