Eliminer Ousmane Sonko du jeu politique au Sénégal

Ce n’est pas nouveau dans ce pays, on se rappelle de Khalifa Sall, l’ancien maire de Dakar et Karim Wade, le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade.

Ousmane Sonko actuellement le principal leader de l’opposition

Le président du Sénégal, Macky Sall, a beau dire qu’il ne participe pas à mettre hors-jeu le principal leader de l’opposition Ousmane Sonko, les soutiens de ce dernier n’y croient pas et manifestent leur mécontentement. Ce n’est pas nouveau dans ce pays, on se rappelle de Khalifa Sall, l’ancien maire de Dakar et Karim Wade, exfiltré au Qatar, le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade.

Ousmane Sonko a été accusé de viol qu’il conteste formellement, y voyant une manœuvre politique pour l’éliminer du jeu politique.

Il représente pour le pouvoir en place un danger politique réel, car il est jeune dans un pays où la moyenne d’âge est de 19 ans, arrivé troisième de la présidentielle de 2019 et conteste la possibilité pour Macky Sall de se présenter pour un troisième mandat.

L’arrestation du parlementaire, ce 3 mars 2021, chef du parti Pastef, est le dernier épisode d’une affaire qui agite le monde politique sénégalais depuis un mois.

Archives

La population sénégalaise continue d’augmenter

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.