La Turquie compromet la cohésion et l’efficacité de l’alliance selon les USA

S-400 Russe

Le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan s’est entretenu par téléphone aujourd’hui avec Ibrahim Kalin, porte-parole et conseiller en chef du président de la Turquie.

Le système de missiles sol-air russe S-400 en question

M. Sullivan a souligné le désir de l’administration Biden de construire des relations constructives entre les États-Unis et la Turquie, d’élargir les domaines de coopération et de gérer efficacement les désaccords.

Il a fait part de l’intention de l’administration de renforcer la sécurité transatlantique par l’intermédiaire de l’OTAN, se déclarant préoccupé par le fait que l’acquisition par la Turquie du système de missiles sol-air russe S-400 compromet la cohésion et l’efficacité de l’alliance.

M. Sullivan s’est félicité de la reprise des pourparlers exploratoires entre la Turquie et la Grèce et a exprimé son soutien aux projets du Secrétaire général des Nations Unies, Guterres, de reprendre les pourparlers sur Chypre.

Il a souligné le large engagement de l’administration Biden à soutenir les institutions démocratiques et l’état de droit. Ils ont convenu de coopérer sur les défis mondiaux, tels que la pandémie du COVID-19 et le changement climatique, et de se consulter étroitement sur les questions régionales d’intérêt mutuel.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.