L’état du Tigré (Tigray) en Ethiopie

Une des dix régions de l’Ethiopie, en rupture avec Addis-Abeba.

Le pays des réservoirs d’eau et des églises orthodoxes à même le roc

A 700 kilomètres au nord de la capitale Addis-Abeba se trouve une des dix régions de l’Ethiopie. Le Tigré jouxte l’Erythrée, le Souban à l’Ouest, la région Afar à l’Est, et la région Amhara au Sud.

Sur une superficie de 50 078 km² la population avoisine le 5 millions de tigréens. La capitale est Mékélé. D’autres villes d’importance de cette région sont Abiy Adi, Adigrat, Aksoum, Humera, Shire, Korem, Alamata, Maychew, Wukro et Zalambessa.

Sa population adhère à l’Église éthiopienne orthodoxe, 4 % sont musulmans et 0,4 % catholiques et 0,1 % protestant. Le Tigré est le pays des réservoirs d’eau et des églises à même le roc.

Au niveau politique : L’État du Tigré, dans le nord du pays, affirme qu’il organisera les élections visant à élire un nouveau Parlement, et ce en dépit du fait que ce scrutin a été repoussé au niveau national. C’est le dernier épisode d’un bras de fer entre le gouvernement central et le parti dirigeant cet Etat frontalier de l’Erythrée, évincé du pouvoir par l’arrivée du Premier ministre Abiy Ahmed en 2018.

Archives

Ethiopie un Oromo à la tête du pays

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.