Europe : garantie des approvisionnements essentiels

La Commission a lancé une nouvelle procédure de passation conjointe de marchés pour du matériel médical destiné à la vaccination.

Aucun État membre ne se sortira de cette pandémie tant que tout le monde ne s’en sera pas sorti

La Commission européenne lance une série d’actions supplémentaires en vue de limiter la propagation du coronavirus, de sauver des vies et de renforcer la résilience du marché intérieur.

Afin de donner aux États membres un accès qui soit à la fois meilleur et moins onéreux aux outils nécessaires à la prévention, à la détection et au traitement de la COVID-19, la Commission prolonge également aujourd’hui 28-10-2020 la suspension temporaire des droits de douane et de la TVA sur les importations de matériel médical en provenance de pays tiers.

La Commission propose aussi que les hôpitaux et les médecins ne soient pas tenus de payer la TVA sur les vaccins et les kits de dépistage utilisés dans la lutte contre le coronavirus.

La présidente de la Commission européenne, Mme Ursula von der Leyen, s’est exprimée en ces termes : « La situation liée à la COVID-19 est très grave. Nous devons renforcer la réaction de l’UE. Nous lançons aujourd’hui des mesures supplémentaires dans le cadre de notre lutte contre le virus, qui vont de l’amélioration de l’accès aux tests rapides et la préparation de campagnes de vaccination à la garantie de la sécurité des déplacements le cas échéant. J’appelle les États membres à coopérer étroitement. Les mesures courageuses prises maintenant contribueront à sauver des vies et à protéger les moyens de subsistance. Aucun État membre ne se sortira de cette pandémie tant que tout le monde ne s’en sera pas sorti. »

Archives

Europe et conflit du Haut-Karabakh

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.