Europe et conflit du Haut-Karabakh

Conclusions du Conseil européen sur les relations extérieures, 1er octobre 2020.

Appel à une cessation immédiate des hostilités

Le Conseil européen appelle à une cessation immédiate des hostilités et demande instamment aux parties de s’engager à nouveau en faveur d’un cessez-le-feu durable et du règlement pacifique du conflit.

Les pertes de vies humaines et le tribut payé par la population civile sont inacceptables. Il ne saurait y avoir de solution militaire au conflit ni d’ingérence extérieure. L’Azerbaïdjan et l’Arménie devraient entamer des négociations de fond, sans conditions préalables.

Le Conseil européen exprime son soutien aux coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE et demande au haut représentant d’examiner d’autres mesures d’appui de l’UE au processus de règlement.

Archives

Situation dans le Haut-Karabakh

Déclaration de l’Assemblée nationale de la République d’Artsakh

Le rôle de la Turquie dans le conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Artsakh

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.