Un enseignant décapité à Conflans Saint-Honorine par un terroriste

Un lien avec les caricatures du prophète Mahomet une fois encore.

Le parquet anti-terroriste a été saisi

Un enseignant de Conflans Saint-Honorine, près de Paris, professeur d’histoire, au collège-lycée du Bois d’Aulne, aurait été décapité vers 17 heures. Selon les premières informations il aurait communiqué sur les caricatures du prophète Mahomet.

Vers 17 heures, à Eragny (Val d’Oise) une équipage de la brigade anticriminalité de Conflans Sainte-Honorine a repéré un individu portant un couteau. Le terroriste a été abattu par les policiers. Selon plusieurs témoignages, il a crié “Allahou akbar” avant d’être neutralisé par les forces de l’ordre. Il a revendiqué son acte sur Tweeter, immédiatement son compte a été supprimé.

Il avait 18 ans et serait d’origine tchétchène, né en 2002 à Moscou et arrivé enfant en France. Il était inconnu des services de renseignements, ne figurait pas au fichier des personnes radicalisées, n’était pas fiché S. Il était en revanche connu pour des faits de droits communs.

Le parquet anti-terroriste a été saisi, le Procureur anti-terroriste est sur place, le lieu a été bouclé.

Cet acte terroriste survient trois semaines après l’attaque au hachoir perpétrée par un jeune Pakistanais près des ex-locaux de Charlie Hebdo à Paris.

En fin de soirée, visiblement ému, Emmanuel Macron s’est exprimé : “Il a été assassiné parce qu’il apprenait à des élèves la liberté d’expression, la liberté de croire et de ne pas croire”, a déclaré Emmanuel Macron sur place, vendredi 16 octobre, vers 22h30.

Ce matin, 17-10 nous apprenons : Neuf personnes, dont un mineur, ont été placées en garde à vue dans la soirée de vendredi à samedi.

Un hommage national sera organisé prochainement en mémoire de Samuel Paty, puisque le nom de l’enseignant est désormais connu.

Dernière mise à jour le 17-10-2020 à 12h00

Archives

Attaque terroriste à la machette à Paris, 25 septembre 2020

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.