Macron pourrait être absent au second tour de la présidentielle 2022

Le président français va s’exprimer ce 14 juillet 2020 revenant à une tradition qu’il avait voulu balayer. Il s’accroche comme il peut aux remparts de la République, alors que tout porte à croire qu’il sera entrainé par le fleuve du dégagisme par manque de résultats

Gagner une bataille ne suffit pas

On prête à Bouddha cette citation : « De celui qui dans la bataille a vaincu mille milliers d’hommes et de celui qui s’est vaincu lui-même, c’est ce dernier qui est le plus grand vainqueur. »

Emmanuel Macron est probablement son pire ennemi tant il a gâché ce formidable espoir qu’il avait crée lors de son élection à la présidentielle de 2017.

Ces phrases assassines, un entourage ignorant le sort des français, un combat économique d’un autre temps… ont eu raison de son art de communiquer.

Désormais il reste moins de deux ans et il est trop tard pour sortir la France de l’impasse. Il s’accroche comme il peut aux remparts de la République, alors que tout porte à croire qu’il sera entrainé par le fleuve du dégagisme tant ses résultats sont médiocres.

Le président français va s’exprimer ce 14 juillet 2020, il tente une dernière manœuvre de communication car c’est tout ce qu’il lui reste.

En pensant au règne Macron, je ne peux ce matin oublier Ecclésiaste 1-14 : « J’ai vu tout ce qui se fait sous le soleil ; et voici, tout est vanité et poursuite du vent. »

ARCHIVES

Macron et la poudre de perlimpinpin

Castex pourra- t- il sauver Macron ?

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.