Après l’échec de la sécurité intérieure, le secteur hospitalier va- t- il imploser ?

Si le pacte républicain est rompu face à l’épidémie du coronavirus et que tous les français ne soient pas traités à égalité à cause des erreurs de nos dirigeants, ce n’est pas seulement le secteur hospitalier qui implosera mais notre vivre ensemble.

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs

A vouloir diminuer les forces des renseignements touchant à la sécurité intérieure, la France a payé un lourd tribut par la mort d’un nombre important de concitoyens, le terrorisme sauvage et aveugle a frappé notre pays.

Le battement d’ailes d’un papillon à Wuhan, en Chine, a provoqué une tornade sur l’économie mondiale et créée une pandémie avec Covid-19.

Les dirigeants français depuis plusieurs décennies ont sacrifié les fondamentaux du pays nous affaiblissant face au terrorisme et diminuant notre protection sociale en particulier en matière de santé.

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs, ceux qui conseillent nos dirigeants politiques ont montré leur incompétence dans la gestion de notre pays et plus largement n’ont pas vu venir les failles d’une économie mondialisée.

La question se pose en ce moment de l’avenir du secteur hospitalier français, va- t- il dans les jours et semaine à venir imploser ?

On redoute que les médecins soient à un moment donné obligés de sélectionner les malades à soigner en fonction de critères plus ou moins arbitraires : âge, état de santé, ou autre, les uns bénéficiant de soins intensifs, les autres non.

Si le pacte républicain est rompu face à l’épidémie du coronavirus et que tous les français ne soient pas traités à égalité à cause des erreurs de nos dirigeants, ce n’est pas seulement le secteur hospitalier qui implosera mais notre vivre ensemble.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.