Conférence sur les perturbateurs endocriniens à la bibliothèque de Mornac sur Seudre

Les perturbateurs endocriniens ont envahi notre quotidien et menacent les cerveaux des bébés comment y remédier.

Échange avec Eloise Sellos  pour échapper aux habitudes de consommation

Pour faire réfléchir l’assistance à cette conférence d’une trentaine de personnes dans les locaux de la bibliothèque de Mornac sur Seudre, un film documentaire a été diffusé, film de Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade « Demain, tous crétins ? »

Baisse du QI, multiplication du nombre d’enfants atteints d’hyperactivité ou souffrant de troubles de l’apprentissage : les tests les plus sérieux révèlent ce qui paraissait inimaginable il y a 20 ans : le déclin des capacités intellectuelles humaines. Pour de nombreux chercheurs, un petit organe se place au cœur de cette question : la thyroïde. Au banc des accusés, les perturbateurs endocriniens qui ont envahi notre quotidien et menacent les cerveaux des bébés.

La biologiste Barbara Demeneix (CNRS-Muséum national d’histoire naturelle) est un de ces chercheurs et une des protagonistes du film. Elle est l’auteur d’un livre paru le 25 octobre (Cocktail toxique. Comment les perturbateurs endocriniens empoisonnent notre cerveau, Odile Jacob

En deuxième partie, échange avec Eloise Sellos qui fait partie de ces personnes qui veut peser sur les habitudes de consommation et agir en se débarrassant des objets inutiles, fabriquer ses produits d’entretien et d’hygiène, cuisiner les restes… 

Eloise anime une page Facebook et un site : des miettes dans mon clavier ce qui permet de trouver conseils et astuces, très utiles pour échapper à l’emprise du système de consommation actuel.

Cet échange fructueux s’est poursuivi entre les participants et Eloise Sellos ainsi que l’équipe dynamique de la bibliothèque de Mornac sur Seudre autour d’un pot de l’amitié.

Belle soirée, alors que dehors la pluie tombait sur le port de Mornac sur Seudre.

Cet article peut vous intéresser.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.