Les USA et l’Europe abandonnent les Kurdes de Syrie

Alors que les combattants Kurdes syriens ont été au premier rang dans la lutte contre Daech ils demeurent seuls face à l’invasion turque de leur territoire syrien.

La honte de l’occident

Erdogan, le président turc, met en œuvre son programme pour se doter d’un territoire en Syrie pour « protéger son pays du terrorisme dit-il,» il en profite pour éliminer un maximum de Kurdes syriens.

C’est Donald Trump qui dimanche soir a donné le feu vert à Erdogan pour qu’il déclenche une offensive préparée depuis longtemps. Alors que les combattants Kurdes syriens ont été au premier rang dans la lutte contre Daech ils demeurent seuls face à l’invasion turque de leur territoire syrien lâchement abandonnés par les USA, l’Europe et l’occident dans son ensemble.

Comme nous l’avions annoncé, le 22 janvier 2018 : « En laissant les turcs s’attaquer au territoire d’Afrin en Syrie pour créer les bases d’une zone tampon entre la Syrie et la Turquie, les américains porteront une lourde responsabilité dans tout le Moyen Orient. Chacun se demande dans cette zone chaotique, que vaut la parole américaine. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.