Gilets jaunes acte 21, un combat pour la dignité

Depuis le 17 novembre 2018, bravant les éléments, des femmes et des hommes manifestent afin de ne pas tomber dans la pauvreté et rejoindre les 9 millions de français qui survivent au jour le jour. Chacun sait que dans les pays où la pauvreté règne la sécurité n’existe plus.

Il est urgent de rassembler la France

Depuis quarante ans au moins, les politiciens qui se succèdent  n’ont pas réussi à améliorer le sort de la plus grande partie de la population française. Voyant l’effondrement de la république arriver, des femmes et des hommes, depuis 21 semaines, se révoltent dans la rue ou par leur soutien aux manifestants,  afin de dire que cela ne peut continuer. Le bas de la classe moyenne, ne veut pas rejoindre les 9 millions de français qui survivent au jour le jour. Chacun sait que dans les pays où la pauvreté règne la sécurité n’existe plus.

L’effondrement de la France est en marche, ceux qui en sont responsables, ayant été élus par les français  pour les représenter, devront rendre des comptes à la population. Le détournement des moyens de l’état pour faire régner l’ordre, alors que la population française demande des changements politiques urgents, n’est pas acceptable.

Les institutions de la 5eme république permettent une respiration démocratique afin de ne pas fracturer la France au point que notre vivre ensemble explose.

En alimentant le cycle des violences au lieu de pratiquer la désescalade, les dirigeants politiques actuels portent une lourde responsabilité en jouant avec le temps pour étouffer la révolte. Il faut être aveugle pour ne pas voir cet immense désespoir qui grandit au sein d’une partie de la population française.

L’histoire démontre que lorsque les citoyens n’ont plus d’espoir, ils peuvent être entrainés dans l’irréparable. Le gouvernement et le président de la république doivent assumer leurs responsabilités et rassembler le peuple de France.

Déroulement de cet acte 21 des gilets jaunes

19h 00 : Première estimation de la participation à l’Acte21 des Gilets jaunes : 73 420 manifestants minimum. (Le nombre jaune)

18h 00 : Pour le ministre de l’intérieur il y avait aujourd’hui 22 300 manifestants. On va attendre les chiffres du Nombre jaune, mais globalement il faut constater une baisse.

17h 00 : Le “Chœur de l’Art mais Rouge” vient de prendre 135€ d’amende multiplié par 14 pour avoir joué dans la zone interdite du centre ville de #CAEN.

16h 30 : Paris plusieurs milliers de manifestants dans les rues parisiennes.

16h 00 : Le ministère de l’intérieur annonce : 6.300 participants dont 3.100 participants à Paris. Chiffres pas très crédibles.

15h 30 : Les Gilet Jaunes défilent aussi du côté de Lyon ce samedi après-midi.

15h 00 : Sous la pluie froide, les Gilets jaunes sont regroupés sur la place de la Comédie à Montpellier.

14h 30 : Les Gilets Jaunes également mobilisés du côte du CapBreton.

14h 00 : Des musiciens défient avec humour l’interdiction de manifester dans le centre-ville de Caen.

13h 00 : Rouen pour la première fois, a été désignée comme la ville d’un “acte national”.

12h 30 : Le Boulou (66) : Les manifestants sont repoussés par les forces de l’ordre à l’aide de gaz lacrymogènes.

12h 00 : Paris de nombreux contrôles en arrivant à Paris quelques interpellations. Eric Drouet qui était en compagnie de sa mère sur les Champs Elysées mais sans manifester a été verbalisé comme la semaine passée.

11h 30 : Opération « péage gratuit » au péage de Tarare, près de Lyon.

11h 00 : Deux manifestations sont prévues à Paris, la plus importante démarre à 13h Place de la République pour aller à la Défense.

Samedi 6 avril 2019 : 10h 00 : Rouen se mobilise, le gilets jaunes souhaitent manifester y compris dans les lieux interdits.

Samedi 6 avril 2019 : Deuxième journée de l’Assemblée des assemblées.

Vendredi 5 avril : 21 h 00 : Touquet : Une centaine de Gilets jaunes sont postés devant la villa  de Macron, au Touquet. L’opération a été tenue secrète jusqu’au dernier moment pour l’effet de surprise. Les policiers qui étaient peu nombreux ont rapidement demandé des renforts. Ainsi démarre l’acte 21 des gilets jaunes.