Gilets jaunes Acte 7bis réveillon sur les Champs Elysées


Pas de trêve pour la Saint-Sylvestre. Dans de nombreuses villes et communes françaises,les « gilets jaunes » se rassemblent pour fêter l’année 2019.

Acte 7bis, le 31 décembre 2018 renforcer les liens entre GJ

Finir l’année en beauté avec tous ceux qui seront sur les Champs Elysées. Les gilets jaunes qui le pourront seront aussi de la « fête,» toutefois il faut juste souhaiter que tout cela reste festif.

La volonté d’en découdre avec les forces de l’ordre est toujours présente lorsqu’on suit les différents groupes de Facebook.  Les rancunes se multiplient et les interpellations préventives ou les bavures souvent dans une débauche de moyens ne font que les renforcer.

Les propos d’Emmanuel Macron mettront- ils de l’huile sur le feu en exigeant la fin des manifestations comme le réclament de plus en plus de « possédants » avant tout dialogue ?

Le président de la République française joue son avenir alors que quelques dizaines de milliers de gilets jaunes lui tiennent tête en se montrant de plus en plus incisifs tant sur les institutions, les médias et les forces de l’ordre.

Les français s’interrogent, 2019 sera- t- elle l’année du désordre révolutionnaire et créatif ou du retour de l’ordre républicain et de la tradition, Emmanuel Macron doit choisir ? En attendant, Castaner rectifie les chiffres de l’acte7 passant de 12 000 manifestants à 32 000.

La question que l’on se pose en cette fin d’année 2018, le président de la République de la 5e puissance au monde est-il à la hauteur de la situation ?

Les appels pour le réveillon en province

Toulouse : Sur les réseaux sociaux, un appel au rassemblement est lancé à 23 heures, place Esquirol, à Toulouse, lundi 31 décembre 2018.

Bordeaux : Rendez-vous sur le pont d’Aquitaine.
Un groupe Facebook intitulé “ACTE 8 (depuis appelé 7bis) – Réveillon des gilets jaunes sur le Pont d’Aquitaine” intéresse plus de 10 000 personnes. 1 300 disent vouloir y participer. Les casseurs ne sont pas les bienvenus, souligne l’organisateur. 

Pontarlier : Pas de trêve des confiseurs pour les Gilets jaunes de Pontarlier. Comme à Noël, des manifestants passeront les fêtes sur leur campement, installé sur un terrain privé près du rond-point des Quatre-Chemins. Ils sont déjà une vingtaine à avoir bloqué leur soirée.

Saint Jean de Thouars : un rond-point déplacé de 50 m sur un terrain privé et une construction en bois pour s’abriter pour la nuit du 21 décembre 2018.

Château-Thierry Aisne : appel à passer le réveillon sur le rond-point, des préparatifs sont en cours.

Nice : deux lieux de rendez-vous pour la nuit du réveillon dans le département, où des « gilets jaunes » se sont donnés rendez-vous place Masséna à Nice mais aussi à leur «QG» de Saint-Isidore, un rond-point près de l’autoroute A8. 

Mont-de-Marsan : les GJ se sont réunis sur un terrain privé à côté du rond-point de Villeneuve. Ils ont monté une cabane pour partager le repas du nouvel an sur place. Ils ont une revendication : amélioration du pouvoir d’achat.

A  La Réunion, les « gilets jaunes » occupent toujours le rond-point de Manapany, à Saint-Joseph, l’un des derniers sites occupés sur l’île.

MISE A JOUR

Dans l’ensemble, nous constatons que hier soir, 31-12-2018, tout s’est bien passé. Même sur les Champs Elysées ou quelques centaines de gilets jaunes étaient disséminés dans une immense foule, l’ambiance fut festive.