Le premier ministre Edouard Philippe fait un pas vers les Gilets jaunes

Ce mardi 4 décembre 2018 vers 12h 30, Edouard Philippe, annonçait plusieurs mesures pour essayer de calmer la colère du mouvement des Gilets jaunes.

Aucune taxe ne mérite de mettre en danger l’unité de la Nation.

Après l’acte 3 des Gilets jaunes et des violences à Paris et dans quelques villes de Province, le premier ministre a fait un pas vers les Gilets jaunes en annonçant plusieurs mesures :
– Suspension des trois mesures fiscales sur le prix des carburants pendant six mois.
– Suspension des modalités du contrôle technique.
– Suspension de l’augmentation des tarifs du gaz et de l’électricité pendant l’hiver.

Le Premier ministre a déclaré qu’aucune taxe ne mérite de mettre en danger l’unité de la Nation. Edouard Philippe considère que le gouvernement vient de faire un geste fort.

Pourtant, les premiers échos indiquent que cela ne sera pas suffisant pour faire baisser les tensions qui règnent dans toute la France. Ainsi sur Twitter LCI : “On a rien gagné du tout, le gouvernement fait ce qu’il sait faire de mieux, donner des miettes au peuple” affirme Ingrid Levavasseur, un des porte-parole des Gilets jaunes.