Mai 2018 mois de la spiritualité

Doha, Rome, Paris.

La spiritualité conduit à l’unité

A Doha les autorités qatariennes vont essayer de prendre du temps pour se rapprocher de leur entourage et fortifier ce qu’il leur reste de spiritualité à l’occasion du Ramadan qui a commencé hier. Il y a urgence, l’incompréhension grandit.

A Rome, on fête la Pentecôte. Elle inaugurât en son temps, 50 jours après Pâques, le temps de l’Église, elle constitue sa “date” de naissance. Pour les chrétiens, c’est la découverte incroyable d’une force nouvelle, celle de l’Esprit de Dieu. A Rome on devrait méditer sur les Evangiles, en particulier, Jean 17 : 21 « afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. »

A Paris, la devise de la République « Liberté, égalité, fraternité » se transforme chaque jour, un peu plus, en «Liberté, égalité, laïcité.» La disparition de cette nécessaire fraternité ne participe pas à l’unité de la République. Et, la laïcité est utilisée désormais pour affaiblir la Spiritualité. Il y a urgence, en France, la sécularisation repose sur deux piliers, la République et la Spiritualité, si l’un des deux ne peut plus s’exprimer, l’édifice s’effondre.