Le Conseil pour la recherche aéronautique civile (CORAC)

Il a été créé en juillet 2008 à partir d’engagements pris fin 2007 lors du « Grenelle de l’Environnement.

Regrouper l’ensemble des acteurs français du secteur du transport aérien


Etabli sur le modèle de l’Advisory Council on Aeronautics Research in Europe. (ACARE) européen, il regroupe sous l’impulsion de la DGAC et du Groupement des Industriels français de l’Aéronautique et du Spatial (GIFAS,) l’ensemble des acteurs français du secteur du transport aérien : les grands donneurs d’ordre, avionneurs et équipementiers, les utilisateurs, compagnies aériennes et aéroports, les centres de recherche et les ministères.


La mise en place du CORAC s’inscrit dans une volonté de mise en cohérence des efforts de recherche et d’innovation dans le domaine aéronautique, notamment pour la préservation de l’environnement et le développement durable.

Il doit identifier les technologies qui permettront une réduction de 50 % de la consommation de carburant et des émissions de CO2 des aéronefs, de 80 % des leurs émissions de monoxyde d’azote et de 50 % du bruit perçu d’ici à 2020.
Sa feuille de route technologique pour la recherche aéronautique, constitue la base de la mise en œuvre d’une stratégie de recherche ambitieuse et coordonnée autour d’objectifs de maîtrise de l’empreinte environnementale du transport aérien, à l’horizon 2020.

Le site du CORAC au 13-10-2021