Le Qatar perdu entre deux mondes

Que pèsera l’arrivée de Neymar  au PSG, club à capitaux qataris, dans l’histoire qatarienne, sans doute pas grand-chose, alors que s’ouvrent les débats  essentiels pour l’avenir du Qatar, tels que la place de la femme qatarie dans la société ou le statut de résident permanent pour les expatriés.

La crise dans la Golfe peut-elle accélérer l’histoire qatarienne ?

Une femme au Qatar n’a pas la même valeur qu’un homme, puisque si elle se marie avec un non qatarien ses enfants seront considérés comme des étrangers dans leur propre pays. Au Qatar une ou un  expatrié employé de maison est un sous homme ou sous femme puisque il n’a aucun droit du travail qui s’applique à elle ou à lui. On peut ainsi y trouver plusieurs exemples encore qui démontrent que ce pays a du mal à s’intégrer dans notre monde moderne.

Si l’arrivée de Neymar au PSG, club à capitaux qataris, est un moment de joie pour les dirigeants, et les supporteurs, que pèsera cet événement dans l’histoire qatarienne ? Sans doute pas grand-chose, alors que s’ouvrent les débats  essentiels pour l’avenir du Qatar tels que la place de la femme qatarie dans la société ou le statut de résident permanent pour les expatriés.

La crise dans la Golfe peut-elle accélérer l’histoire qatarienne ? Il faut raison garder concernant le Qatar, c’est un pays en devenir, partagé entre deux mondes, avec des dirigeants qui peuvent encore opter  entre un retour aux ténèbres ou cheminer vers la lumière qu’ils voient au loin. L’âge du dirigeant actuel ne change rien, il est probable que son père l’émir Hamad avait un esprit beaucoup plus jeune et moderne que son fils. Alors rien ne permet de dire à ce jour que le Qatar ne retournera pas dans les bras saoudiens, rayant en quelques jours les avancées actuelles !