Horreur en Turquie pour ce début 2017

La Turquie va vivre un de ses pires moments de son histoire en 2017, elle se retrouve au centre de nombreux conflits internes et externes. L’attentat de la Saint-Sylvestre avec des dizaines de morts et de blessés est inacceptable et condamnable mais il faut en craindre bien d’autres.

 

Un attentat mortel pour le démarrage de 2017 en Turquie

On craignait des attentats en Europe et finalement c’est en Turquie que l’horreur a frappé. Comme l’indique le média l’Est Républicain « Le tireur était déguisé en père Noël : un attentat “terroriste” selon les autorités a endeuillé le réveillon de la Saint-Sylvestre dans la plus huppée des discothèques d’Istanbul. Un premier bilan fait état d’au moins 39 morts, dont 16 étrangers. Le tireur présumé est toujours en fuite. »

Les changements des autorités turques en matière d’alliances et la répression d’un partie de sa population, exacerbe la volonté de ceux qui ne savent plus s’exprimer que par des actes de terreur. Chacun a en mémoire la récente attaque dont a été victime Andreï Karlov ambassadeur russe en Turquie dans une galerie d’art moderne à Ankara.

La Turquie va vivre un de ses pires moments de son histoire en 2017, elle se retrouve au centre de nombreux conflits internes et externes. L’attentat de la Saint-Sylvestre avec des dizaines de morts et de blessés est inacceptable et condamnable mais il faut en craindre bien d’autres.