Le Qatar se moque des rapports d’Amnesty international et des autres

Depuis l'ancien ministre du Travail rien a changé, si, le Ministre a disparu.

Les représentants d’Amnesty International sont retournés au Qatar pour constater que le droit du travail ne bouge pas. Les travailleurs ont toujours autant de difficultés à survivre.

Les rapports s’accumulent mais le Qatar s’en moque

Le Qatar veut bien de la mondialisation pour ses affaires mais ne veut pas adapter son droit du travail. Les autres pays du Golfe ne font pas mieux.

Un responsable du football allemand disait qu’il ne fallait pas accorder la Coupe du monde de football 2022 au Qatar car le droit du travail n’évolue pas, malgré les engagements des dirigeants de ce pays. Les représentants d’Amnesty International sont retournés au Qatar pour constater que le droit du travail ne bouge pas. Le même constat peut être fait sur les droits de l’homme.

En fait le gouvernement qatarien vient de gagner 4 années depuis l’octroi de la Coupe du monde de football et espère bien, en faisant le dos rond, tenir encore quelques années. Les rapports des grands organismes internationaux s’accumulent mais le Qatar s’en moque. Les travailleurs ont toujours autant de difficultés à survivre.

 

Qatar, les expatriés continuent de mourir au travail

En matière de conditions de travail, au Qatar les expatriés de bas niveau de qualification notamment dans la construction, continuent de mourir. Suryanath Mishra, l’ambassadeur du Népal au Qatar de 2007 à 2012 déclarait sur CNN ces derniers jours, que depuis 420 jours on décompte 290 morts népalais au Qatar uniquement dans cette communauté. Les expatriés les moins qualifiés, les plus fragiles décèdent sans que le Qatar s’en émeuve. On vient de passer de l’indifférence au cynisme. Mishra, l’ancien ambassadeur, apporte des informations sur la cause de la mort, 55% des travailleurs décèdent d’arrêt cardiaque, 20% meurent d’accidents liés au travail, 15% d’accidents de la circulation, et 10% se suicident.

Alors que peuvent bien peser les rapports d’Amnesty international et des autres. Surtout que pour l’essentiel, ces morts ne sont pas des occidentaux, alors pourquoi voulez-vous que l’Europe ou les USA fassent pression !