Le métallo Frédéric Souillot remplace Yves Veyrier à la tête de FO

Impossible n’est pas français, en voici la preuve, un métallo aidé par les trotskistes va diriger la Confédération Force Ouvrière.

La révolution interne

Yves Veyrier passe la main à la direction du syndicat FO au niveau national. Il est remplacé par un personnage discret jusqu’à ce jour, Frédéric Souillot. Un gars du privé, et non un fonctionnaire, FO fait fort.

Finalement, Frédéric Souillot, était le seul candidat, Christian Grolier, secrétaire général de la Fédération des Fonctionnaires, a retiré sa candidature mercredi 1er juin 2022. Cela évitera une trop grande division de l’organisation syndicale dans ces temps difficiles c’est plein de bon sens.

Notons ce soir, qu’impossible n’est pas français, en voici la preuve, un métallo aidé par les trotskistes va diriger la Confédération Force Ouvrière. Quelques anciens de FO doivent se retourner dans leur tombe.

Les dossiers ne manquent pas pour le nouveau secrétaire général de la Confédération Force Ouvrière, nous verrons alors, s’il a réellement l’étoffe d’un dirigeant FO.

Certes, Frédéric Souillot est le moins bien élu des douze membres du bureau confédéral. Toutefois il a recueilli quand même 87,68% des suffrages exprimés par les membres du Comité confédéral national (CCN), le «parlement» de FO, réunissant représentants des fédérations et des unions départementales.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.