En France, 13 % des emplois dépendent de firmes étrangères

Un document INSEE effectué par : Samuel Balmand, Grégoire Borey, Laurent Lefèvre, Thibaut Martini, Olivasoa Razafindramanana, Sébastien Samyn.

Le contrôle étranger est le plus fort le long des frontières belge et allemande

En 2018, en France, 13 % des emplois dépendent de firmes étrangères. Ils se concentrent principalement dans l’industrie manufacturière et le commerce. Ils relèvent pour moitié de multinationales américaines, allemandes et britanniques.

Le contrôle étranger est le plus fort le long des frontières belge et allemande (jusqu’à 32 % dans la zone d’emploi de Haguenau), et il est supérieur à la moyenne dans la plupart des grandes métropoles. Un taux de dépendance élevé de l’emploi aux firmes étrangères est souvent lié à la présence de grands établissements, comme autour du bassin parisien. Les multinationales étrangères sont moins présentes dans les zones d’emploi du Sud et des DOM, où l’économie est davantage présentielle.

Trois pays concentrent la moitié des emplois contrôlés par l’étranger,  États-Unis, en Allemagne et Royaume-Uni. Par ailleurs, les autres pays de l’Union européenne en rassemblent un tiers.

La Chine contrôle 20 000 emplois (1,2 % du total), ce qui la place au 1er rang des pays émergents. Ces derniers cumulent 2,7 % des emplois contrôlés en France. 

Pour accéder à l’étude complète cliquez ici.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.