Les locaux du principal syndicat italien, CGIL, saccagés par des militants fascistes

Le secrétaire national de Forza Nuova, et le responsable local (Rome) arrêtés à la suite de ce saccage.

Une manifestation anti pass sanitaire à Rome utilisée par des éléments fascistes

Le samedi 9 octobre2021 est un jour néfaste pour le syndicalisme italien. Les locaux du principal syndicat italien, la CGIL, situés à Rome, ont été vandalisés par des manifestants anti pass sanitaire.

Les autorités ont arrêté le secrétaire national de Forza Nuova, et le responsable local (Rome) impliqués dans cette attaque des locaux de la confédération CGIL.

Maurizio Landini, secretaire général de la CGIL twittait ainsi :

La nostra sede nazionale, la sede delle lavoratrici e dei lavoratori, è stata attaccata da Forza Nuova e dal movimento no vax. Abbiamo resistito allora, resisteremo ora e ancora. A tutti ricordiamo che organizzazioni che si richiamano al fascismo vanno sciolte.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.