Afghans et soldats américains visés par plusieurs explosions à Kaboul

Image sur Twitter

Le bilan devrait être lourd et de nombreux marines américains blessés ou morts.

L’Etat islamique frappe Kaboul

A quelques jours de l’échéance du 31 août fixée par Joe Biden pour retirer les troupes étrangères d’Afghanistan et achever l’évacuation de ceux qui veulent fuir le pays, aux mains des talibans, des milliers de candidats au départ étaient encore massés jeudi près de l’aéroport.

Au moins deux explosions meurtrières ont secoué les abords de la porte Abbey Gate de l’aéroport international de Kaboul et de l’hôtel Baron tout proche, a annoncé le Pentagone.

Une « panique totale » a saisi les Afghans rassemblés près de l’aéroport de Kaboul, frappé par deux explosions meurtrières, ont raconté des témoins à l’AFP.

Les talibans ont condamnés ces attentats qui sont attribués à l’Etat islamique présent en Afghanistan, en particulier à Kaboul.

Ce soir l’EI revendique l’attentat kamikaze de Kaboul.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.