Le président iranien Ebrahim Raïssi prête serment

Le guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, ayant validé le résultat électoral, le nouveau président ultraconservateur peut débuter son mandat pour 4 ans.

Ordre ou violence politique ?

Le très décrié Ebrahim Raïssi, ancien chef de l’Autorité judiciaire, devenu président de l’Iran, va débuter son mandat pour 4 ans. Son nom reste associé aux exécutions massives de détenus marxistes ou de gauche en 1988, en tant que procureur adjoint du tribunal révolutionnaire de Téhéran. 

Le guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, ayant validé le résultat électoral, le nouveau président ultraconservateur va pouvoir régner sur les iraniens et conduire ce pays de main de maître.

Tenant compte de ses antécédents, qu’il nie, sera- t- il l’homme de l’ordre ou simplement continuera- t- il à exercer une violence politique contre ceux qui aspirent à vivre plus librement ?

Malheureusement, l’opposition en exil ne se fait aucune illusion !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.