Motorisations des véhicules légers neufs, juillet 2021

Les immatriculations de voitures particulières neuves en baisse en juillet par rapport à juin 2021.

Document Insee

En juillet 2021, la part des motorisations essence dans les immatriculations de voitures neuves augmente de 1,4 point, à 41,0 % et celle du diesel de 1,1 point, à 20,7 %. La part des hybrides non rechargeables augmente plus légèrement (18,9 % de part de marché, soit + 0,3 point).
Les ventes de voitures électriques baissent sensiblement (6,6 % du marché, soit – 4,0 points) tandis que celles des voitures hybrides rechargeables sont en hausse (9,2 % du marché, soit + 0,9 point).
Les ventes de voitures gaz et autres, essentiellement des hybrides essence-GPL, sont en hausse de 0,2 point, à 3,6 % du marché (4 000 unités).
Les émissions moyennes de CO2 des voitures neuves sont en hausse et s’établissent à 112,4 g/km. La part des voitures soumises au malus écologique augmente à 30,4 %.

Immatriculations de voitures particulières neuves en juillet 2021

En juillet 2021, les immatriculations de voitures particulières neuves, hors véhicules des domaines, véhicules militaires et transit temporaire, baissent de 6,7 % par rapport au mois précédent, en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables (131 000 véhicules contre 140 400 en juin 2021).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.