Les réfugiés des Ardennes en Vendée, 1940

Histoire et mémoire amitié et solidarité par Christophe DUBOIS, publié le 27 mai 2020.

10 mai 1940

À l’aube, le département des Ardennes est pris dans la tourmente de l’Exode. Entièrement évacué sur ordre militaire, il se vide en quelques jours de ses habitants.

Plus de 80000 d’entre eux se rendent, souvent à pied, en Vendée, là où le repliement est prévu en cas de conflit. Au bout d’un chemin de souffrance, commence une histoire d’amitié et de solidarité entre les habitants des deux départements.

De très nombreux Ardennais vont en effet s’installer en Vendée pour plusieurs années. Certains d’entre eux vont épouser des Vendéens, y fonder un foyer.

Ces destins croisés entre Ardennais et Vendéens sont le creuset d’une mémoire commune qui reste vive plusieurs décennies après les faits.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.