Journée mondiale de la poésie, célébrée le 21 mars

A l’occasion de la Journée mondiale de la poésie, célébrée le 21 mars, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) rappelle qu’elle est appréciée dans toutes les cultures à travers l’histoire et qu’elle constitue l’une des formes les plus riches d’expression et d’identité culturelles et linguistiques.

La Journée mondiale de la poésie a été créée en 1999

La célébration de la Journée mondiale vise à encourager la lecture, l’écriture et l’enseignement de la poésie en favorisant un dialogue culturel avec la danse, les arts dramatiques et la peinture.

L’un des principaux objectifs de cette Journée est de soutenir la diversité linguistique par l’expression poétique et d’offrir aux langues menacées d’extinction la possibilité d’être entendues dans leurs communautés.

Selon l’UNESCO, la poésie constitue un allié de taille pour la compréhension entre les peuples. Un catalyseur pour la paix et le dialogue.

Pour l’Organisation basée à Paris, la prose et les vers réaffirment l’humanité et montrent que les gens de toutes les parties du monde ont les mêmes aspirations, partagent les mêmes sentiments et les mêmes problèmes.

Il y a un an, au début de la pandémie, ONU Info avait demandé aux poètes, écrivains et amateurs de poésie du monde entier de raconter en vers comment la crise de la Covid-19 les a touchés.

A cette occasion, la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, avait déclaré que la poésie avait le pouvoir de rappeler à tous la résilience de l’esprit humain.

La Journée mondiale de la poésie a été créée en 1999 lors de la 30ème session annuelle de l’Unesco à Paris.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.