Tim Lenderking envoyé spécial des États-Unis au Yémen

Quelle est la mission réelle de Tim Lenderking et peut- il réussir ?

Une négociation complexe avec les Houthis

Le diplomate américain Timothy Lenderking, que le président Joe Biden a nommé il y a quelques semaines  au poste d’envoyé spécial pour le Yémen, avec pour mission de renouer le dialogue entre les factions de ce pays en guerre civile depuis six ans, a pu mesurer la complexité de la tâche qui l’attend.

Pourtant l’administration américaine a fait des pas en direction des Houthis, en supprimant la décision de son prédécesseur de placer les Houthis sur la liste des organisations terroristes et en annonçant la fin du soutien américain à la campagne militaire saoudienne.

Problème, les Houthis considèrent que Tim Lenderking n’est pas fiable, malgré sa grande connaissance de la région. Ils n’oublient pas que Joe Biden faisait partie de l’administration américaine qui avait rejoint la coalition dirigée par l’Arabie saoudite contre les Houthis.

Il faudra encore de nombreux actes, de part et d’autre,  avant qu’une véritable négociation puisse débuter. En attendant les saoudiens continuent de bombarder le Yémen et les Houthis envoient leurs drones pour mettre la pression sur les saoudiens.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.