La FGA-CFDT dénonce les incohérences d’Artisan Partners

La FGA-CFDT dénonce les incohérences d’Artisan Partners, le fonds qui demande un changement de gouvernance chez Danone.

Communiqué de presse du 01-03-2021

Le 26 juin 2020, les actionnaires de Danone ont voté à 99,5 % le statut « d’entreprise à mission ».

Artisan Partners, qui réclame un changement de gouvernance à la tête du géant français en lui reprochant, notamment, des performances boursières et opérationnelles moins bonnes que celles de ses concurrents, a répété à plusieurs reprises que le fait que Danone soit une entreprise à mission était « une bonne chose ».

Or, le décompte détaillé des voix, contenu dans un document réclamé par l’Autorité des Marchés financiers américaine (SEC) révèle que Artisan Partners, contrairement à ses dires, a voté contre l’adoption de ce statut.

Autre incohérence, alors même qu’Artisan Partners réclame que les fonctions de président et de PDG soient dissociées chez Danone, nous découvrons qu’il s’organise lui-même autour d’un même PDG.

Ces incohérences inquiètent vivement la FGA-CFDT. Elles illustrent la volonté de mettre fin à une gouvernance responsable, soucieuse des questions sociales et environnementales depuis plus de 30 ans, pour la remplacer par une gouvernance animée par la simple volonté à court terme de faire du profit.

La FGA-CFDT rappelle que le critère de la marge opérationnelle ne doit pas être le seul indicateur de la bonne marche de l’entreprise. L’importance des enjeux liés à la transition numérique et climatique exige une réflexion sur une transformation systémique à long terme.

Si une entreprise doit produire des résultats financiers, elle doit également, comme le prévoit le statut d’entreprise à mission, présenter des résultats sociaux et environnementaux à ses actionnaires.

Rappelons que Danone est la première entreprise à mission du CAC 40. La FGA-CFDT soutient pleinement cette initiative qui engage Danone à produire une alimentation saine respectueuse de l’environnement et des personnes.

Une remise en question de ce statut serait un très mauvais signal pour la transition écologique et le futur de l’ensemble des salariés.

Contacts :

Hélène DEBORDE, Secrétaire fédérale : 06.11.54.57.88

Bruno LARGILLIERE, Coordonnateur CFDT National Danone : 06.27.40.37.50

Presse : 06.89.04.25.27

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.