Mohsen Fakhrizadeh le père du programme nucléaire iranien assassiné

Ce 27 novembre 2020 alors qu’il traversait Absard une petite ville située à l’est de Téhéran.

Un incendie supplémentaire et grave au Moyen Orient

Tous les regards se tourne vers Israël qui pourrait être à l’initiative de l’assassinat du concepteur du programme nucléaire iranien, Mohsen Fakhrizadeh. C’est en traversant la petite ville d’Absard, située à l’est de Téhéran que cet assassinat a été commis. Certes pour l’instant aucune preuve solide n’est aux mains des iraniens, mais peu de pays au monde son capable d’exécuter un haut responsable iranien sur son sol.

Il est probable que les américains aient été au courant de cette opération, chacun se souvient du passage de Mike Pompeo ces derniers jours dans le Golfe, un étonnant hasard.

Un cadeau empoisonné laissé par Donald Trump qui essaie de compliquer tout effort par le président américain élu Joe Biden visant à restaurer la détente engagée sous la présidence de Barack Obama.

Le président iranien Hassan Rohani a accusé samedi Israël d’avoir assassiné le scientifique iranien Mohsen Fakhrizadeh, que les puissances occidentales soupçonnent d’avoir dirigé des recherches destinées à doter la République islamique de l’arme atomique, a rapporté la télévision publique iranienne.

Le journaliste Georges Malbrunot écrit sur Twitter : Iran : Mohsen Fakhrizadeh, le scientifique tué cet après-midi dans un attentat près de Téhéran, était parfois appelé le « Solaimani du nucléaire », référence au tout-puissant chef de la Force al-Qods, assassiné par les Etats-Unis en janvier à Bagdad. Donc un très gros poisson.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.