La répartition du revenu fiscal en France

Le revenu fiscal est plus élevé en Île-de-France, dans les grandes agglomérations et près de la Suisse.

L’écart entre l’Île-de-France et la province se réduit

En 2018, en France métropolitaine, le revenu fiscal par habitant, soit le revenu avant toute redistribution, est supérieur à la moyenne nationale dans la plupart des départements d’Île-de-France, dans cinq départements comprenant une grande agglomération et dans les départements proches de la Suisse.

Entre 1984 et 2018, l’écart entre l’Île-de-France et la province se réduit, mais les disparités entre les départements d’Île-de-France se creusent nettement. La situation relative de la Seine-Saint-Denis se dégrade, tandis que celle de Paris s’améliore.

Entre départements de province, les disparités sont globalement stables, bien que le revenu fiscal moyen progresse significativement dans les départements proches de la Suisse, avec l’essor du travail frontalier. Il augmente également plus que la moyenne nationale dans le Grand Ouest et sur le littoral atlantique, tandis que l’évolution est moins favorable dans les départements du bassin parisien.

Plus d’infos en regardant l’étude complète

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.