BioNTech et Pfizer : combat contre Covid-19

Pfizer et BioNTech dévoilent de nouveaux détails à propos de leur collaboration en vue d’accélérer le développement global d’un vaccin contre le COVID-19

Un vaccin arrive

  • Pfizer et BioNTech vont développer conjointement un vaccin contre le COVID-19, dans un premier temps aux États-Unis et en Europe, avant de renforcer les capacités de production afin de garantir un approvisionnement à l’échelle mondiale 
  • Sous réserve de la réussite technique du programme de développement et de l’approbation des autorités réglementaires, des millions de doses de vaccin pourraient être disponibles d’ici la fin 2020, puis des centaines de millions de doses en 2021, grâce à une augmentation rapide des capacités de production
  • BioNTech proposera plusieurs candidats vaccins à base d’ARN messager développés dans le cadre de BNT162, son programme de vaccination pour la prévention de l’infection au COVID-19, pour lesquels des essais cliniques chez l’Homme débuteront en avril 2020
  • Pfizer mettra à disposition son infrastructure et ses capacités de pointe en matière de recherche et de développement cliniques, de réglementation, de production et de distribution de vaccins
  • BioNTech recevra un paiement initial de 185 millions de dollars, dont environ 113 millions de dollars en prise de participation, et pourra par la suite recevoir des paiements d’étape, jusqu’à 563 millions de dollars, soit un montant total potentiel de 748 millions de dollars

MAYENCE, Allemagne, et NEW YORK, États-Unis, le 9 avril 2020 – BioNTech SE (Nasdaq : BNTX, « BioNTech » ou « l’entreprise »), et Pfizer Inc. (NYSE : PFE) ont dévoilé des détails supplémentaires concernant leur collaboration en vue de faire progresser vers l’étape suivantes certains candidats vaccins développés dans le cadre du programme de vaccins à base d’ARN messager de BioNTech, annoncé le 17 mars 2020.

Cette collaboration vise à faire progresser rapidement plusieurs candidats vaccins contre le COVID-19 vers des essais cliniques chez l’Homme, en s’appuyant sur les plateformes de développement de vaccins à base d’ARN messager appartenant à BioNTech, dans le but de garantir un accès rapide au vaccin dans le monde entier en cas d’approbation. Cette collaboration s’appuiera sur la vaste expertise de Pfizer en matière de recherche et de développement de vaccins, sur ses capacités réglementaires et sur son réseau mondial de production et de distribution.

Les deux entreprises prévoient de mener conjointement des essais cliniques évaluant les candidats vaccins contre le COVID-19 sur plusieurs sites, dans un premier temps aux États-Unis et en Europe. BioNTech et Pfizer ont l’intention de lancer les premiers essais cliniques dès la fin avril 2020, sous réserve de l’obtention de l’approbation des autorités réglementaires.  

Pendant la phase de développement clinique, BioNTech et ses partenaires assureront l’approvisionnement clinique du vaccin depuis les sites de production de vaccins à base d’ARN messager certifiés GMP (Good Manufacturing Practice, ou « bonnes pratiques de fabrication » en français) de BioNTech, situés en Europe. BioNTech et Pfizer s’associeront pour augmenter les capacités de production à risque afin d’assurer un approvisionnement mondial, en réponse à la pandémie. BioNTech et Pfizer collaboreront également pour commercialiser le vaccin dans le monde entier (à l’exception de la Chine, qui est déjà concernée par la collaboration entre BioNTech et Fosun Pharma) dès l’obtention de l’approbation réglementaire.

« Pour faire face à la pandémie de COVID-19, les entreprises qui évoluent au sein de l’écosystème de l’innovation devront s’allier et unir leurs capacités comme jamais auparavant », a déclaré Mikael Dolsten, Directeur scientifique et Président en charge de la recherche mondiale, du développement et du médical chez Pfizer. « Je suis fier de la collaboration établie entre Pfizer et BioNTech, et j’ai toute confiance dans notre capacité à exploiter ensemble la puissance de la science afin de mettre au point le plus rapidement possible le vaccin dont le monde a actuellement besoin. »

« Nous avons déjà commencé à travailler avec Pfizer sur notre vaccin contre le COVID-19, et nous sommes heureux de dévoiler ces nouvelles informations concernant notre collaboration en cours, qui reflète l’engagement ferme de nos deux sociétés à agir rapidement pour fournir un vaccin sûr et efficace aux patients du monde entier », poursuit le Dr Ugur Sahin, cofondateur et PDG de BioNTech.

Selon les termes de l’accord, Pfizer versera à BioNTech 185 millions de dollars en paiements initiaux, dont un paiement au comptant de 72 millions de dollars et une prise de participation de 113 millions de dollars. BioNTech pourra par la suite recevoir des paiements d’étape allant jusqu’à 563 millions de dollars, soit un montant total potentiel de 748 millions de dollars. Pfizer et BioNTech se partageront les coûts de développement de manière égale. Dans un premier temps, Pfizer financera 100 % des coûts de développement, et BioNTech remboursera sa part, soit 50 % de ces coûts, à Pfizer pendant la commercialisation du vaccin.

Archives

About BioNTech

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.