L’ambassadeur de France à Abidjan rappelé à Paris

Pour quelles raisons l’ambassadeur de France à Abidjan, Gilles Huberson, a été rappelé à quelques semaines de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire ?

Une décision qui semble étonnante voire suspecte

Alors que le Conseil constitutionnel de la Côte d’Ivoire vient d’approuver la liste définitive des candidats à l’élection de la Présidence de la République qui aura lieu le 31 octobre 2020 et qui verra Alassane Ouattara briguer un nouveau mandat, on a appris cette semaine que l’ambassadeur de France à Abidjan, Gilles Huberson, a été rappelé à Paris.

Une décision qui semble étonnante voire suspecte car le risque de violences sur le territoire ivoirien paraît inévitable, tant la candidature de Alassane Ouattara pose problème pour ce troisième mandat et son discours en début 2020 indiquant qu’il ne se présenterait pas à la prochaine élection présidentielle.

L’Union Européenne qui s’exprimait hier, disait : ” prendre acte de la décision du Conseil constitutionnel, ce 14 septembre, relative aux candidatures retenues pour l’élection présidentielle. S’il ne lui revient pas de se prononcer à ce sujet, l’UE rappelle qu’il est de la responsabilité première des autorités et institutions ivoiriennes compétentes de garantir un processus électoral impartial, transparent, inclusif et équitable, emportant l’adhésion des citoyens.

Considérant la situation, pour quelles raisons l’ambassadeur de France à Abidjan, Gilles Huberson, a été rappelé à quelques semaines de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire ?

Selon les informations recueillies par le média RFI, « ce rappel à Paris n’est pas de nature politique et n’a aucun lien avec un éventuel malentendu entre les Présidents Macron et Ouattara. »

Cette mesure administrative prise par le cabinet du ministre Jean-Yves Le Drian nous laisse perplexe à Worldnewsmedias.com. Il sera impossible de remplacer Gilles Huberson en si peu de temps. Alors que la Côte d’Ivoire risque de sombrer dans des violences se priver de telles compétences est inexplicable et dangereux en particulier pour la communauté française à Abidjan.

Archives

Réaction de l’Union Européenne sur l’élections présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire

Côte d’Ivoire, liste définitive des candidats à l’élection du Président de la République du 31 octobre 2020

Dernière minute

Selon les informations de Mediapart, Gilles Huberson est visé par une enquête interne du ministère des affaires étrangères après le témoignage de plusieurs femmes l’accusant de violences sexistes et sexuelles.

Question faut-il croire Mediapart ?

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.