Les oracles de la Banque de France ont parlé

Projections macroéconomiques de la Banque de France en septembre 2020. Le PIB en France se contracterait de 8,7 % en 2020.

L’art divinatoire en ces temps de Covid-19

La Banque de France a publié un document concernant les projections macroéconomiques en date du 14 septembre 2020.

« Après le creux du deuxième trimestre et un fort rebond au troisième trimestre, le redressement serait ensuite plus progressif avec un profil d’« aile d’oiseau » sur 2020-2022. Le niveau d’activité de fin 2019 serait retrouvé début 2022, avec une remontée du PIB de 7,4% en 2021 et de 3,0% en 2022.

Cette projection est un peu plus favorable que celle faite en juin, à la fois parce que le choc du deuxième trimestre a été moins important qu’attendu et parce que le rebond suggéré par les enquêtes de conjoncture sur les derniers mois est plus fort.

La détérioration du marché du travail serait ainsi un peu moins marquée, même si elle resterait importante avec fin 2020 un recul de l’emploi total d’environ 800000 postes sur un an. En 2021 et 2022 à l’inverse, plus de 700000 emplois seraient recréés en net. »

Il est intéressant de prendre acte de la conclusion du document

« Les aléas pouvant affecter ce nouveau scénario central restent cependant importants, compte tenu notamment du maintien de larges incertitudes sur l’évolution de la situation sanitaire. »

Les oracles de la Banque de France ont parlé, l’art divinatoire en ces temps de Covid-19 est complexe. En février 2018, le média le Figaro faisait un état des lieux de l’importance des « médiums » dans les entreprises :

« La France compte environ 100.000 médiums et le chiffre d’affaires de l’ensemble de la profession avoisine les 4 milliards d’euros, selon l’Institut national des arts divinatoires. Alors que le 32ème salon Parapsy se tient en ce moment à Paris, il convient d’expliquer comment, depuis quelques années, l’astrologie et les arts divinatoires ont «matché» avec le milieu professionnel. Sous différentes formes et différents besoins. »

Ce matin, une phrase de Manuel Vázquez Montalbán dans – La rose d’Alexandrie – me vient à l’esprit. « L’homme est un animal doué de raison mais seulement en partie. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.