Éléments clés du discours d’Édouard Philippe du 28 avril 2020

Le gouvernement examinera différents indicateurs le 7 mai et pourrait durcir le déconfinement dans certains lieux ou secteurs professionnels.

L’état d’urgence sanitaire sera prolongé au-delà du 23 mai

Édouard Philippe s’est exprimé devant les quelques députés présents à l’Assemblée nationale pour annoncer que l’état d’urgence sanitaire sera prolongé au-delà du 23 mai et sans doute au moins jusqu’au mois de juillet.

Des indicateurs serviront le 7 mai, pour déterminer deux catégories de département : les verts, où les limitations seront moins strictes, et les rouges, où elles perdureront.

Les tests virologiques au nombre de 700 000 par semaine devraient permettre de dépister les malades du Covid-19 et les confiner pendant 14 jours soit au foyer familial soit dans des lieux ad hoc.

Les transports en commun pourront reprendre le 11 mai, mais devront assurer le respect des gestes barrières en limitant l’affluence. Le port du masque y sera obligatoire.

D’une manière générale il sera possible de circuler sans attestation dans un rayon maximum de 100 kms, au-delà, il faudra un motif professionnel ou familial impérieux.

Les parcs et jardins ne pourront ouvrir que dans les départements verts.

Les sports collectifs et à l’intérieur resteront interdits. Les plages resteront inaccessibles au public au moins jusqu’au 1 er juin.

Les écoles primaires et maternelles pourront rouvrir à compter du 11 mai, sur la base du volontariat, les collèges à partir du 18 mai. Une décision sur la réouverture des lycées sera prise fin mai.

Les crèches rouvriront le 11 mai mais en accueillant des petits groupes de dix enfants.

Les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés seront limités à dix personnes.

Aucun grand rassemblement (nécessitant une autorisation en préfecture) ne pourra se tenir avant le mois de septembre

Les médiathèques, les bibliothèques, les petits musées pourront rouvrir le 11 mai, pas les grands musées, les cinémas, les théâtres et les salles de concert, les salles des fêtes, les salles polyvalentes.

Les commerces rouvriront, à l’exception des grands centres commerciaux, selon des décisions préfectorales

Il n’y aura pas de cérémonie religieuse avant le 2 juin.

Les cimetières rouvriront et les cérémonies funéraires pourront s’y tenir dans la limite de 20 personnes

La réouverture éventuelle des bars et restaurants sera décidée fin mai

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.