Covid-19 affaire des stocks de masques en France

Le travail en flux tendus en matière de santé peut être dangereux voire mortel en cas de pénurie de matériel.

La responsabilité des politiques est engagée

Faire le choix de travailler en flux tendus dans le secteur de la santé peut s’avérer désastreux en cas d’épidémie et mortel en cas de pandémie.

Le Ministre Olivier Véran a répondu à une question de Bruno Retailleau sénateur (LR) en faisant un point sur les masques de protection en France

En 2010 la France avait un stock d’un milliard de masques chirurgicaux et de 600 millions de masque FFP2.

En 2011 il n’y en avait plus que 800 millions, en 2013, 550 millions et en 2019 plus que 150 millions de masques chirurgicaux et pas un seul FFP2 !

Depuis son arrivée au ministère, Olivier Veran à réquisitionné la totalité des stocks et mis en place un contrôle de ces stocks…

Le ministère travaille en H24 sur ce dossier avec notamment 15 logisticiens pour en programmer la production et la distribution, 6 millions ont été fabriqué cette semaine, le seront également les deux prochaines semaines, le nombre passant ensuite à 8 millions par semaine.

En attendant on fait appel aux dons

Même à 8 millions par semaine la production est largement insuffisante et la France doit commander à l’étranger en particulier en Chine des millions de masques supplémentaires.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.