Retraites : le passage en force par le gouvernement ouvrira la boîte de Pandore

Une nouvelle journée de manifestations interprofessionnelle à l’appel des syndicats, contre la retraite par points qui va appauvrir globalement les retraités français. Or, la casse sociale en France engendre toujours des réponses d’une grande violence.

Combien de temps les syndicats pourront contenir la violence qui enfle ?

Mobilisés depuis le 5 décembre 2019, les syndicats CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL et UNEF ont appelé une nouvelle fois les Français à se mobiliser contre la réforme des retraites à l’occasion d’une journée de manifestation et de grève générale et nationale ce jeudi 20 février 2020. 

Une nouvelle journée de manifestations interprofessionnelle à l’appel des syndicats, contre la retraite par points qui va appauvrir globalement les retraités français. Les deux projets lois sur la retraite, sont à l’assemblée nationale où la majorité gouvernementale a reçu comme consigne d’expédier rapidement leur adoption.

L’opposition jouant son rôle, fait trainer en longueur les débats et propose une masse considérable d’amendements, espérant la division de la majorité.

Ce qui se profile désormais est la possibilité du gouvernement de passer en force, méprisant ainsi les syndicats, la rue et l’opposition politique. Ce faisant le gouvernement prend le risque d’ouvrir la boîte de Pandore.

La division est telle au sein de la société française, depuis que le président Macron et le gouvernement dirigent la France, que probablement à court terme les syndicats ne pourront plus organiser la colère sociale qui monte.

Le nombre de personnes qui considèrent qu’ils n’ont plus rien à perdre grandit. La casse sociale dans un pays comme la France engendre toujours des réponses d’une grande violence.

Quelques manifestations de ce jour

  • Contre la réforme des retraites, aujourd’hui, plusieurs milliers de manifestants à Clermont-Ferrand ! L’UD FO 63 en FOrce pour nos retraites !
  • Paris : Le départ de la manifestation a été donné il y a environ une dizaine de minutes, et pourtant, le gros du cortège est toujours au pied le tour Montparnasse. ÉNORMÉMENT de monde ce jeudi à Paris contre la réforme des retraites.
  • Grande mobilisation aujourd’hui à Marseille, pour (re)dire non à la réforme des retraites.
  • Grève du 20 février contre le projet de retraites par point : l’UD FO du 28 à Chartres, toujours mobilisée.
  • Ils peuvent nous matraquer, nous tabasser ou nous éborgner, mais ils ne pourront rien contre notre solidarité ! Superbe ambiance à Toulouse !
  • Les agents EDF sont eux-aussi concernés par la réforme des retraites et eux-aussi montrent aujourd’hui à Metz leur mécontentement.
  • Montauban : grève 20 février commences with a minute silence in memory of Richard Ferrand, a nurse, who died at Thouars.
  • Carnaval revendicatif à Limoges où des milliers de personnes défilent pour nos retraites tandis que nos chaînes d’info parlent essoufflement On n’éteint pas la colère à coup de 49-3
  • Forte mobilisation contre la réforme des retraites à Chambéry
  • Cholet, Rennes, Vannes, Nantes… Dans de nombreuses villes de l’Ouest, des manifestants ont protesté contre la réforme des retraites, ce jeudi 20 février.

Articles sur le même thème :

Retraites – Un rejet universel

Retraites : on ne baissera pas les bras ! Par Yves Veyrier, FO

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.