La santé des français n’est pas la priorité de Macron

On est en pleine crise sur l’hôpital et sur le coronavirus et là, on nous enlève le commandant du navire en pleine tempête ?

Le sacrifice d’Agnès Buzyn pour empêcher un naufrage à Paris

Voici ce qu’on pouvait lire sur Twitter ce matin à propos de la désignation d’Agnès Buzyn pour remplacer Benjamin Griveaux à l’élection pour la mairie de Paris.

  • L’objectif de gagner les élections municipales à Paris est donc plus important pour le Président et la Ministre de la Santé que de résoudre la crise du système de santé et de faire face à « une diffusion pandémique du coronavirus sur le territoire ».
  • Le média, Le Parisien y va de sa plume : Bonjour, nous sommes le lundi 17 février et c’est Agnès Buzyn qui fait la Une de notre journal. Médecin rattrapée par la politique, l’ex-ministre de la Santé a accepté d’être la tête de liste LREM aux municipales à Paris. Elle est remplacée par Olivier Véran au ministère de la Santé.
  • Les Urgences, les retraites, le coronavirus, la crise de l’hôpital, ce n’est certainement pas important comme dossiers ! Alors on va faire de la politique politicienne et tenter de sauver la campagne macronienne à Paris ! Super le nouveau monde !

Faut-il s’étonner que Macron veuille déconstruire la Sécurité Sociale, les retraites, les risques professionnels…

A suivre