Macron et son gouvernement continuent leur sale boulot

Mobilisation dans les rues françaises contre la réforme des retraites, 6 février 2020, la colère gronde contre un président qui n’entend plus rien.

Détruire le droit social français pour s’aligner sur la moyenne européenne

Pour la neuvième fois les syndicats défilent dans les rues de France contre la réforme des retraites dite par points.

Même si les deux projets de lois sont à l’assemblée, les syndicats et tous ceux qui les soutiennent, continuent à informer les citoyens français du désastre qui les attend.

Depuis son accession au pouvoir, par un hold-up politique, Macron déroule, avec son premier ministre et son gouvernement, un agenda qui a comme objet de ramener le droit social français au niveau des années 60. Détruire la démocratie sociale afin de pouvoir tranquillement s’aligner sur la moyenne européenne. En somme, faire de notre histoire table rase.

Les lois s’enchainent et la colère grandit, les DRH du gouvernement, ministre du travail en tête, font leur sale boulot, estimant même que d’accorder quelques jours aux parents, suite à la mort d’un enfant, coûte trop cher aux entreprises.

Chacun sait désormais que la réforme des retraites est une aberration qui coûtera très cher à la France et fera des dégâts immenses dans de nombreux corps de métiers comme les enseignants, les avocats mais aussi en général aux femmes… Les approximations s’enchainent et les mensonges ne se comptent plus comme pour les agriculteurs.

Les masques sont tombés, il parait incompréhensible que les députés LREM et alliés continuent à soutenir cette erreur historique pour la France. Ils auront dans les jours et semaines à venir à subir les assauts de ceux qui ont ouvert les yeux et rejettent cette réforme scélérate.

Le patronat français qui tire les ficelles de ces politiques à courte vue, se prépare des lendemains dangereux pour l’économie. Il réveille, une lutte des classes telle que certaines catégories de français bientôt ne pourront pas sortir dans la rue en sécurité.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.