Des militaires russes et turcs morts en Syrie

Le gouvernorat syrien d’Idlib est au cœur d’une énorme bataille de positions.

La plus grande confusion règne dans le nord de la Syrie

Plusieurs médias font états d’informations concordantes sur la situation au nord de la Syrie dans le gouvernorat syrien d’Idlib. Ainsi, il est rapporté que : « Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé jeudi 6 février la mort de spécialistes militaires russes et turcs dans des attaques de radicaux dans le gouvernorat syrien d’Idlib survenues en janvier. »

Le ministère a par ailleurs dénoncé des attaques répétées contre la base russe de Hmeimim perpétrées à l’aide de drones de combat.

La plus grande confusion règne dans cette zone de la Syrie où les turcs essaient d’occuper le terrain au détriment des Syriens.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.