Matteo Salvini espère conquérir l’Émilie-Romagne et la Calabre

Ce 26 janvier dans le cadre d’élections régionales Salvini, le leader de la Ligue, joue gros pour revenir au premier plan politique.

Les sardines et une bonne gestion de la région Émilie-Romagne sont les obstacles à franchir

En Italie ce 26 janvier, la Calabre et l’Émilie-Romagne votent pour les régionales. La Ligue de Matteo Salvini convoite ces deux régions et espère provoquer des élections anticipées au niveau national.

Les sardines et une bonne gestion de la région Émilie-Romagne sont les obstacles à franchir. Les sardines sont un mouvement de jeunesse né en Emilia récemment et rapidement devenu un symbole national de la protestation contre l’extrême-droite. Stefano Bonaccini, le président de région, sortant et candidat de la gauche a pour lui la bonne gestion et les résultats économiques de la région. L’Émilie-Romagne affiche un taux de chômage de 5,9 % (contre 9,7 % au plan national) et une croissance de 2,2 % en 2018.

Matteo Salvini espère conquérir l’Émilie-Romagne mais aussi la Calabre, si tel était le cas, il pense provoquer des élections anticipées au niveau national pour revenir au premier plan politique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.