Élimination de Qassem Soulaimani par les américains

Donald Trump a franchi la ligne rouge pour autant l’Iran va cibler sa vengeance. Dans le Golfe, aucun américain n’est réellement à l’abri y compris sur la base d’Al Udeid au Qatar.

Engrenage dangereux pour le Golfe arabo persique

Ce matin Georges Malbrunot résume bien la situation par un de ses tweets : Aucun des nombreux ennemis de l’Iran et de Qassem Soulaimani – en particulier Israël – n’avait osé s’en prendre au patron iranien de la Force Al Qods. Donald Trump a franchi la ligne rouge. La liquidation de Qassem Soulaimani s’apparente à une déclaration de guerre à l’Iran.

A Worldnewsmedias.com nous considérons que si Donald Trump a franchi la ligne rouge pour autant l’Iran va cibler sa vengeance. Si l’engrenage est désormais dés plus dangereux, il n’est pas évident que l’Iran déclenche une guerre frontale aux USA.

Toutefois Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, s’est engagé vendredi à “venger” la mort du général iranien Qassem Soleimani. Un deuil national de trois jours a été décrété dans son pays.

Dans le Golfe, aucun américain n’est réellement à l’abri y compris sur la base d’Al Udeid au Qatar.

Des dizaines de milliers de personnes manifestent ce vendredi à Téhéran, la capitale iranienne, pour dénoncer les “crimes” américains, a constaté un journaliste de l’AFP.